Prise en charge en oncosexologie : quels cancers et qui est concerné ?

 en Cancer & Sexualité

Quels cancers ?

▪ « Tous, et pas uniquement en cas d’atteinte de la sphère génitale.

▪ Tous, quelque soit la trajectoire et le Parcours Personnalisé de Soins (PPS)

▪ Tous, quels que soient les stades, et quelque soit le pronostic.

  • Seuls les patients sont à même de fixer leurs priorités de vie. »

Qui est concerné ?

Patients

  • Quel que soit l’âge et l’idée que le soignant peut se faire de la sexualité d’autrui.

– Les malades enfants, adolescents et adultes jeunes, avec les parents et en accompagnement de leur développement psychosexuel.

– Les adultes, avec ou sans partenaire, même âgés, la sexualité ne s’éteignant pas mais se modifiant.

Proches

  • Les partenaires des personnes malades trop souvent ignorés dans la prise en charge et qui restent avec leurs questions et frustrations, pénalisant la dynamique et l’alliance thérapeutique du couple ou s’épuisant comme aidant
  • les Ascendants (parents d’enfant malade) et descendants (enfants ou jeunes adultes de parents malades ; ex: cancer du sein chez la mère / filles).

Monde de la santé

(INCa, Ligue Contre le Cancer, ARS …) »

Toutes les catégories de malades !

-« « aigu » : malade (déjà suivi ou non) lors du diagnostic ou d’un traitement

– « chronique » : malade (déjà suivi ou non) avec cancer évoluant lentement avec phases de rémission et qualité de vie « correcte ».

– « après-cancer » si suivi à long terme avec rémission de longue durée ou totale mais risque potentiel de rechute, de séquelles tardives ou de 2e cancer

– « guéri » si espérance de vie et qualité de vie équivalentes à la population générale. »

 

Source : AFSOS – référentiels inter régionaux en soins oncologiques de support – Cancer, vie et santé sexuelle – version validée le 14 décembre 2017 – mis à jour en mars 2019

Articles récents