Mes pensées ne sont pas des faits – une démarche cognitive

 en Astuces bien-être, Thérapie

Je souhaite vous partager le fruit de psychologues de la clinique des troubles de l’humeur du Centre intégré universitaire de santé et de service sociaux (CIUSSS) de Montréal. Ceux-ci ont mis sur pied un guide pour des groupes de psychothérapie comportementale et cognitive de la dépression. Leur démarche est venue agrémenter certains de mes suivis. Il est bien entendu que leur démarche sera complétée par d’autres apports émanant tant de lectures que d’expériences thérapeutiques.

 

Chacun fait l’expérience d’interrelations entre l’environnement, les pensées, les émotions,

les comportements et les réactions physiologiques.

 

Je souhaiterais, par le biais de cet article, mettre l’accent sur un levier cognitif ou plutôt sur une démarche cognitive.

Certaines de nos pensées, de nos croyances entretiennent un état émotionnel inconfortable (anxiété, peur, tristesse, colère, …). Ces pensées agissent comme une sorte de filtre de notre réalité. La démarche proposée est celle d’identifier ce type de filtre puis de l’évaluer et enfin de le modifier.

Vous pourriez ainsi :

  • Identifier les pensées automatiques.
  • Modifier le contenu de vos pensées :
    • Recourir à des outils pour confronter le contenu de vos pensées.
    • Tester vos pensées et savoir quoi faire quand ces-dernières sont réalistes.
    • Recourir à des outils pour modifier la fonction des pensées (la défusion et l’acceptation des pensées).
  • Identifier vos croyances fondamentales et schémas mentaux.
  • Modifier ou choisir de vivre avec ses schémas.

Chacune de ces étapes fera l’objet d’articles spécifiques.

Bon cheminement !

Articles récents